BERENGERE HENIN / IVANA ADAIME MAKAC
Résidences 2012

DU 28 AVRIL AU 10 JUIN 2012

Composée d’installations , de vidéos et de photographies , l’oeuvre d’Ivana ADAIME MAKAC mêle le végétal et l’animal. Les compositions végétales , rutilantes et raffinées , inventées par l’artiste, accueillent des animaux qui conjuguent le nuisible, le domestique et l'utilitaire (souris , vers à soie, criquets pèlerins ...) créant ainsi un jeu d’attirance-répulsion. A travers ces étranges tableaux vivants, l’artiste invite à l’observation de vies minuscules et provoque « une rencontre entre l'essentiel et le dérisoire, l'art et la réalité, l'animal et l'humain, la vie et la mort. » Evelyne Toussaint

Au moyen de la vidéo, du dessin ou de l’installation, Bérengère HENIN revisite avec humour et ironie l’histoire de l’art (Les Douze travaux d’Hercule , Picasso et moi, La différence entre Giotto et moi) ainsi que les références populaires (YoMoMA, Expressions carnivores , Error ∞ ). L’artiste ouvre ainsi « un espace social quasi utopique, celui d’un art accessible à tous, grâce à un rire transversal qui ne connaît pas de bornes culturelles. » Sinziana Ravini

¤ Bérengère Hénin, vue de l'exposition.